Les élèves de l’école européenne goûtent à la science au SCK•CEN

2019-04-01

Ce lundi 1er avril, le SCK•CEN a ouvert les portes de son Lakehouse à quelque 60 élèves en provenance de 18 écoles européennes. Au programme figuraient des ateliers passionnants comme « Brilliant Brains », « Why can’t you add pineapple to Gelatin » et « DNA in a shot glass ». « À travers ces ateliers, nous stimulons la créativité et l’inspiration. Créativité et inspiration que les élèves peuvent mettre à profit pour leur projet dans le cadre du concours scientifique European School Science Symposium », explique Sarah Baatout, chercheuse au SCK•CEN et également membre du jury.

Il est 14 heures pétantes. Le Lakehouse, le centre de conférence du SCK•CEN, bouillonne d’énergie. Pas moins de 60 élèves de 18 écoles européennes s’affairent à toutes sortes de petites expériences. Ils mettent le cerveau humain sur la sellette et cherchent à déchiffrer leur code génétique. « Avec un échantillon de salive et des articles ménagers », développe le doctorant Niels Belmans (SCK•CEN/UHasselt). Qui plus est, les scientifiques du SCK•CEN ont permis aux élèves de développer un nouveau médicament avec un ordinateur. « Ils ont pu tester directement ce médicament sur le corps humain, via un logiciel évidemment », fait remarquer la doctorante Raghda Ramadan (SCK•CEN/UGent).

Le SCK•CEN a organisé sept ateliers très diversifiés. À Geel, le Centre commun de recherche de la Commission européenne (EC-JRC), lequel soutient vivement l’initiative, a également proposé plusieurs ateliers. Objectif clairement affiché : inspirer la jeunesse. « L’inspiration qu’ils puisent dans ces ateliers leur permet de mettre encore un peu plus au point leur propre projet scientifique pour le European School Science Symposium », ajoute Sarah Baatout. Défi relevé ? « Lors des ateliers, nous avons pu tester de nombreuses technologies, chacune offrant de nouvelles opportunités et possibilités à la science. J’étais particulièrement surpris par la puissance d’un ordinateur. Il nous permet de développer un nouveau médicament. Extraordinaire ! », conclut Henri Dhont, un des étudiants.

Une initiative de l’école européenne

L’ESSS (European School Science Symposium) est un concours scientifique destiné aux élèves des écoles européennes. Dans cette compétition, les élèves ont l’occasion d’explorer un domaine scientifique de leur choix et d’élaborer un projet. Le projet et/ou l’invention qu’ils soumettent n’entre pas en ligne de compte dans le cadre du programme scolaire de l’école européenne et doit exceller en matière d’originalité, d’approche innovante et d’impact. Au sein du jury siègent aussi bien des enseignants que des experts du terrain, dont cette année cinq scientifiques du SCK•CEN : Vincent Massaut, Gert van den Eynde, Jordi Vives, Andrew Dobney et Sarah Baatout. C’est le 3 avril que sera connu le projet gagnant. Le projet bénéficie également du soutien du Centre commun de recherche de la Commission européenne (EC-JRC).

En savoir plus

Vous souhaitez découvrir ce qui se cache derrière le European Science Symposium (ESSS) ? Plus d'informations.